Poster un message

En réponse à l’article :

René Girard, décrypteur du sacré

L’Université de Stanford, où il a enseigné, a annoncé le décès, à 91 ans, de René Girard, anthropologue français qui a consacré son œuvre à l’analyse de la rivalité et de la violence humaines et qui voyait dans le christianisme leur ultime dépassement.

Son ami le jésuite Dominique Peccoud souligne le caractère fécond pour la réflexion théologique de sa description du mécanisme victimaire, qui a renouvelé la compréhension du sacrifice.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)