Poster un message

En réponse à l’article :

Grégoire Ahongbonon pour la dignité des « fous »

Une histoire vraie qui nous bouscule ! Un autre regard sur les fragilisés de la vie !

En Afrique, pour des raisons socioculturelles, la maladie mentale est ressentie comme une malédiction, voire une possession des esprits mauvais. Les malades sont mis à l’écart de la société. Depuis presque trente ans, un homme Grégoire Ahongbonon consacre sa vie à ces malades pour leur redonner une dignité humaine et les réinsérer dans la société.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)