Vaste projet immobilier pour les paroisses réunies Enregistrer au format PDF

Jeudi 21 février 2019
0 vote

Pléneuf-Val-André

Le père Mikerson Olivier est arrivé en septembre avec deux défis à relever : réunir les paroisses de Pléneuf, Erquy et Matignon en une, et porter sa restructuration immobilière.

Arrivé à Pléneuf en septembre 2018,le père Mikerson Olivier s’est vu confier la mission d’assurer l’unification des trois paroisses de Pléneuf-Val-André, Erquy et Matignon. Pour réunir ces 18 communes, il est aidé par le père Cyrus, originaire du Bénin.

Une mission de « proximité ››

« Ma mission est une mission de rencontre, d’accompagnement, de proximité en allant au-devant de chacun sur l’ensemble des paroisses qui me sont confiées. Je ne suis pas le curé de Pléneuf-Val-André, insiste le prêtre Mikerson Olivier. Une proximité qui se fera grâce à l’engagement des équipes liturgiques et des bénévoles, qui assureront le quotidien de l’église avec des projets de rencontres et de formations entre les trois pôles de la nouvelle paroisse. ››

Originaire d’Haïti, le père Mikerson Olivier exerce depuis dix ans dans le diocèse. Après quatre ans comme séminariste à Rennes puis son insertion pastorale à Dinan, il est ordonné prêtre en 2012. Il a été responsable de la pastorale des jeunes (lycée et université) à Guingamp avant d’être modérateur des paroisses de Caulnes et de Broons pendant deux ans.

Nouvelle maison paroissiale

Le nouveau découpage .des paroisses s’accompagnera d’un important projet immobilier, présenté par le père et Loïc Blin, économe diocésain.

Le diocèse a acquis le presbytère et le terrain qui l’entoure à la fin de l’année 2018. Une nouvelle maison paroissiale sera construite dans le jardin. « Une maison que nous voulons ouverte à tous et indépendante du lieu de vie des prêtres ; avec une partie administrative, des salles de réunion et un espace de travail pour les bénévoles. ›› Les travaux de construction devraient débuter en septembre prochain pour une ouverture après l’été 2020.

« Autre projet immobilier, la vente des locaux de la Croix-Baudot et d’une maison reçue en legs, qui participeront au financement des travaux de la maison paroissiale. ››

À Erquy,

la rénovation du presbytère, dont le diocèse est propriétaire depuis quatre ans, permettra l’aménagement d’un accueil, d’un appartement et de logements pour l’accueil des prêtres l’été.

À Saint-Cast-le-Guildo,

le presbytère sera vendu, « cette maison n’ayant plus d’utilité pour la paroisse. »

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/pleneuf-val-andre-22370/pleneuf-val-andre-un-vaste-projet-immobilier-pour-les-trois-paroisses-reunies-6231959