Vidéo

Une sainte conversation Enregistrer au format PDF

L’image à la clé - saison II #2
Jeudi 28 novembre 2019
0 vote

Tintoret (1518-1594), La Vierge et l’Enfant avec sainte Catherine, saint Augustin, saint Marc et saint Jean-Baptiste, vers 1545, Musée des Beaux Arts de Lyon

Il y a du monde dans ce tableau du Tintoret : la Vierge, l’Enfant et pas moins de quatre saints. Le peintre vénitien de la Renaissance, Jacopo Robusti dit le Tintoret, peint cette toile vers 1545. Elle est exposée au Musée des Beaux Arts de Lyon.

La sainte conversation, c’est un thème artistique qui se développe entre le XVe et le XVIIe siècle. Contrairement à son nom les saints ne « discutent » pas avec la Madone et l’Enfant… Ils méditent ou prient.

Dans ce tableau tous les saints sont concentrés sur le Christ enfant. La Vierge, en robe rose et manteau bleu, tient d’une main le Christ et de l’autre un livre ouvert. Au-dessus d’elle, on reconnait grâce à sa mitre un évêque : saint Augustin, l’évêque d’Hippone. Debout en rouge et bleu, un évangéliste : Saint Marc, avec un lion à ses pieds. Pour fermer le tableau à droite : saint Jean-Baptiste et un agneau.

Et Catherine ? Elle est au centre du tableau. Il s’agit de Catherine d’Alexandrie, martyre du IVe siècle. Refusant d’épouser l’empereur romain Maximin, il la condamne au supplice de la roue. Mais la sainte Catherine de ce tableau cache un étrange secret. Regardez bien son vêtement. Il s’agit du manteau d’or à gros boutons des doges de Venise… S’agit-il bien de Catherine ?

Noémie Marijon et Valérie-Anne Maitre