Mois missionnaire octobre 2019 - temps de prière Enregistrer au format PDF

Lundi 30 septembre 2019
0 vote

Voir Octobre, mois missionnaire désiré par le Pape François

Le pape François désire faire de ce mois d’octobre un mois missionnaire extraordinaire.

Dans notre diocèse en particulier nous commençons par une neuvaine dès le 1er octobre, fête de Sainte Thérèse de Lisieux, patronne des Missions.

Les paroisses du diocèse de Saint-Brieuc sont invitées à se demander comment elles vont vivre ce mois missionnaire (veillée de prière, prière continue une journée, témoignages de prêtres originaires d’autres diocèses…).

Merci de vous associer aux animations et aux temps de prière de notre diocèse et de toute L’Église et de créer des temps forts dans vos paroisses

Le service diocésain de la Mission Universelle.

Chant : ESPRIT DE DIEU, SOUFFLE DE VIE

(Communauté de l’Emmanuel)

Esprit de Dieu, souffle de vie
Esprit de Dieu, souffle de feu
Esprit de Dieu, consolateur
Tu nous sanctifies.
 
1. Viens, Esprit, viens en nos cœurs
Viens, Esprit, nous visiter.
Viens, Esprit, nous vivifier,
Viens, nous t’attendons.
 
2. Viens, Esprit de Sainteté
Viens, Esprit de vérité.
Viens, Esprit de charité,
Viens, nous t’attendons.
 
3. Viens, Esprit, nous rassembler
Viens, Esprit, nous embraser
Viens, Esprit, nous recréer
Viens, nous t’attendons.

1. Mot d’accueil :

Le pape François demande à toute l’Église de vivre un mois missionnaire pour marquer le centenaire de la Lettre apostolique Maximum illud du pape Benoît XV. Ce document invitait les missionnaires à se former et à former les prêtres des pays où ils étaient envoyés. Aujourd’hui le pape François invite l’Église à renouveler son engagement missionnaire, à la suite de l’intuition du pape Benoît XV. Il nous rappelle aussi que nous sommes baptisés et envoyés et que l’Église du Christ est toujours en mission dans le monde.

2.- Temps d’écoute de la Parole Lettre aux Philippiens (3, 7-9, 12-14)

Mais tous ces avantages que j’avais, je les ai considérés, à cause du Christ, comme une perte. Oui, je considère tout cela comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. À cause de Lui, j’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures, afin de gagner un seul avantage, le Christ, et, en lui, d’être reconnu juste. […]

Certes, je n’ai pas encore obtenu cela, je n’ai pas encore atteint la perfection, mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir, puisque j’ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. Frères, je ne pense pas avoir déjà saisi cela. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus.

Méditation  : Laissons retentir en nous ces paroles de l’apôtre Paul. Laissons-nous « saisir par le Christ », orientons notre vie vers le but fixé par notre vocation de baptisé.

Après Saint Paul et tous les saints missionnaires, Thérèse de Lisieux voyait la vie comme une course, et même une course de géant. Petite voie mais projet gigantesque. Et pour courir vite et bien il faut être léger et donc consentir à certains détachements.

Vivre d’amour (enregistrement : https://www.youtube.com/watch?v=BkSRNDM4Z7E ) Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, Poésie n° 17

Au soir d’Amour, parlant sans paraboles
Jésus disait : "Si quelqu’un veut m’aimer
Toute sa vie qu’il garde ma Parole
Mon Père et moi viendrons le visiter.
Et de son cœur faisant notre demeure
Venant à lui, nous l’aimerons toujours !…
Rempli de paix, nous voulons qu’il demeure
En notre Amour !… (bis)
 
" Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus !
Tu vis pour moi, caché dans une hostie…
Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !
À des amants, il faut la solitude
Un cœur à cœur qui dure nuit et jour ;
Ton seul regard fait ma béatitude,
Je vis d’Amour !… (bis)
 
Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte,
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l’amour a tout brûlé.…
Flamme divine, ô très douce Fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour
 
C’est en tes feux que je chante à mon aise :
« Je vis d’Amour !… » (bis)
 
« Vivre d’Amour, quelle étrange folie ! »
Me dit le monde, « Ah ! cessez de chanter,
Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
Utilement sachez les employer !… »
T’aimer, Jésus, quelle perte féconde !…
Tous mes parfums sont à toi sans retour,
Je veux chanter en sortant de ce monde :
« Je meurs d’Amour ! » (bis)
 
Mourir d’Amour, voilà mon espérance
Quand je verrai se briser tous mes liens
Mon Dieu sera ma grande récompense
Je ne veux point posséder d’autres biens.
De son Amour je veux être embrasée
Je veux Le voir, m’unir à Lui toujours
Voilà mon Ciel… voilà ma destinée :
Vivre d’Amour !… (bis)

.

Le propre de l’amour, c’est de tout donner, sans compter

Bien souvent nous ne donnons qu’après réflexion, hésitation. Prions le Psaume 15 qui nous invite à garder le Seigneur devant nous, comme lui nous garde en son cœur.

Antienne : Garde-moi, Seigneur mon Dieu, toi, mon seul espoir !

Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge, J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! Seigneur, mon partage et ma coupe : de toi dépend mon sort. » R

Je bénis le Seigneur qui me conseille : même la nuit mon cœur m’avertit. Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; il est à ma droite : je suis inébranlable. R

Mon cœur exulte, mon âme est en fête, ma chair elle-même repose en confiance : tu ne peux m’abandonner à la mort ni laisser ton ami voir la corruption. R

Je n’ai pas d’autre bonheur que toi. Tu m’apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie ! À ta droite, éternité de délices ! R

3.- Textes de réflexion et de méditation

(on peut prévoir un fond musical)

L’amour que nous avons pour le Seigneur nous tourne vers les autres. Le Thème de ce mois missionnaire nous rappelle que par notre baptême, comme membres de l’Église, nous sommes envoyés en mission dans le monde.

Écoutons quelques citations de Sainte Thérèse de Lisieux, de Pauline Jaricot fondatrice de la Propagation de la foi au XIXe siècle et quelques extraits du message du pape François pour la Journée Mondiale des Missions, le 20 octobre.

Le plus petit mouvement de pur Amour est plus utile à l’Église que toutes les autres œuvres réunies… Il est donc de la plus haute importance que nos âmes s’exercent beaucoup à l’Amour, afin que se consommant rapidement elles ne s’arrêtent guère ici-bàs et arrivent promptement à voir Jésus, face à face. (Ste Thérèse)

Des âmes, Seigneur, il nous faut des âmes… surtout des âmes d’apôtres et de martyrs afin que par elles nous embrasions par votre Amour la multitude des pauvres pécheurs. Ô Face Adorable, nous saurons obtenir de vous cette grâce ! (Ste Thérèse)

Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre. Après ma mort je ferai tomber une pluie de roses sur la terre… Je reviendrai sur la terre pour faire aimer l’Amour. (Ste Thérèse)

Il est des âmes sur la terre qui cherchent en vain le bonheur ; mais pour moi, c’est le contraire : la joie se trouve dans mon cœur. Cette joie n’est pas éphémère, je la possède sans retour comme une rose printanière, elle me sourit chaque jour. Jésus, ma joie, c’est de t’aimer ! (Ste Thérèse)

Pauline Jaricot écrit : La prière est un moteur puissant qui fait sentir sa force d’un bout du monde à l’autre ; elle va chercher dans le cœur de Dieu des grâces de vie et de salut pour tous. La prière est le royaume de Dieu au-dedans de nous ; elle s’étend à tous, au Ciel, sur la terre, dans le purgatoire ; elle enchaîne les démons. (Pauline Jaricot, 1er mai 1835).

La mesure de votre fécondité pour le Ciel ne se mesurera pas sur la multiplicité de vos talents, sur vos ressources, sur votre réputation : tout cela n’est qu’accessoire ; mais vous serez fécond à proportion de votre ardente charité, de votre pleine union à la volonté divine. (Pauline Jaricot)

Refrain  : Aimer c’est tout donner Et se donner soi-même. (bis)

Écoutons quelques extraits du message du pape François pour la Journée mondiale des Missions, il nous donne le sens du thème de ce mois missionnaire : Notre appartenance filiale à Dieu n’est jamais un acte individuel mais un acte toujours ecclésial : de la communion avec Dieu, Père, Fils et Esprit Saint, naît une vie nouvelle avec beaucoup d’autres frères et sœurs. Et cette vie divine n’est pas un produit à vendre – nous ne faisons pas de prosélytisme – mais il s’agit d’une richesse à donner, à communiquer, à annoncer : voilà le sens de la mission. Nous avons reçu gratuitement ce don et nous le partageons gratuitement (cf. Mt 10, 8), sans exclure personne.

C’est un mandat qui nous touche de près : je suis toujours une mission ; tu es toujours une mission ; toute baptisée et tout baptisé est une mission. Celui qui aime se met en mouvement, il est poussé en dehors de lui-même, il est attiré et attire, il se donne à l’autre et tisse des relations qui engendrent la vie. Personne n’est inutile et insignifiant pour l’amour de Dieu. Chacun d’entre nous est une mission dans le monde parce qu’il est fruit de l’amour de Dieu.

Cette vie nous est communiquée dans le Baptême qui nous donne la foi en Jésus Christ vainqueur du péché et de la mort, nous régénère à l’image et à la ressemblance de Dieu et nous insère dans le corps du Christ qu’est l’Église. En ce sens, le Baptême est donc vraiment nécessaire pour le salut parce qu’il nous garantit que nous sommes fils et filles, toujours et partout, jamais orphelins, étrangers ou esclaves, dans la maison du Père. Ce qui est une réalité sacramentelle chez le chrétien – dont l’Eucharistie est l’accomplissement – demeure une vocation et une destinée pour chaque homme et chaque femme en attente de conversion et de salut. Le Baptême, en effet, est la promesse réalisée du don divin qui rend l’être humain fils dans le Fils. Nous sommes les enfants de nos parents naturels, mais dans le baptême nous sont données la paternité originelle et la vraie maternité : Ne peut pas avoir Dieu pour Père celui qui n’a pas l’Église comme Mère (cf. saint Cyprien, L’unité de l’Église, n. 4).

Aujourd’hui également, l’Église continue d’avoir besoin d’hommes et de femmes qui, en vertu de leur Baptême, répondent généreusement à l’appel à sortir de chez eux, de leur famille, de leur patrie, de leur langue, de leur Église locale. Ils sont envoyés aux peuples, dans le monde qui n’est pas encore transfiguré par les sacrements de Jésus Christ et de son Église sainte. En annonçant la Parole de Dieu, en témoignant de l’Évangile et en célébrant la vie de l’Esprit, ils appellent à la conversion, ils baptisent et offrent le salut chrétien dans le respect de la liberté personnelle de chacun, dans le dialogue avec les cultures et les religions des peuples auxquels ils sont envoyés. La mission jusqu’aux confins de la terre, toujours nécessaire pour l’Église, contribue ainsi de manière fondamentale au processus permanent de conversion de tous les chrétiens.

4.- Rassemblons nos intentions dans une prière universelle

Introduction :

Frères et sœurs, offrons nos supplications afin que l’Église du Christ réalise, par l’engagement de tous les baptisés, la transformation de notre monde.

Refrain :

Seigneur, fais de nous des bâtisseurs de paix,
Seigneur, fais de nous des bâtisseurs d’amour.

1. Nous sommes une famille de baptisés et d’envoyés dans le monde. Prions pour les animateurs de la vie ecclésiale dans sa grande diversité : le pape, les évêques, les prêtres, les diacres, les congrégations religieuses et les laïcs engagés. Afin que tous soient conscients de leurs engagements baptismaux et progressent dans leur élan missionnaire. Seigneur, nous te prions.

2. De nombreux chrétiens sont envoyés à travers le monde pour annoncer l’Évangile et cultiver la foi. Confions au Seigneur les efforts, les fatigues, les faiblesses, les difficultés et les espoirs de tous les ouvriers de l’Évangile disséminés à travers le monde. Nous prions pour tous ceux et celles qui sont originaires de notre diocèse et qui sont partis au loin annoncer la Bonne Nouvelle Prions aussi pour tous ceux qui se mettent au service de notre diocèse pendant quelque temps . Seigneur, nous te prions.

3. L’ Église missionnaire que nous constituons est envoyée vers le monde. Pour que le Seigneur lui accorde les grâces de la bonté, de la patience et de la miséricorde du bon Pasteur. Seigneur, nous te prions.

4. Le monde contemporain a soif de Dieu mais aussi de justice et de paix. Pour que les valeurs du bien commun, du partage et de la solidarité nous aident à bâtir une vraie fraternité digne des enfants de Dieu. Seigneur, nous te prions.

Oraison :

Dieu notre Père, donne nous de comprendre aussi parfaitement que tes saints missionnaires l’amour de ton cœur de Père. Donne-nous l’audace de la Mission, dans la joie de te servir en servant nos frères. Nous te le demandons par Jésus le Christ Notre-Seigneur.

Prière du mois missionnaire :

Dieu notre Père,
Ton Fils Unique Jésus-Christ
ressuscité d’entre les morts
a confié à Ses disciples Sa mission :
« Allez ! De toutes les nations faites des disciples ». (Mt 28,19)
Tu nous rappelles que par le baptême
nous participons tous à la mission de l’Église.
Par le don de Ton Esprit-Saint, accorde-nous la grâce
d’être témoins de l’Évangile,
courageux et ardents,
pour que la mission confiée à l’Église,
soit poursuivie en trouvant des expressions nouvelles et efficaces
qui apportent la vie et la lumière au monde.
Aide-nous à faire en sorte que tous les peuples
puissent rencontrer l’amour sauveur et la miséricorde
de Jésus-Christ, notre Seigneur et notre Dieu,
qui vit et règne avec Toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen.

Chant final : Souffle imprévisible (Laurent Grzybowski)

Souffle imprévisible, Esprit de Dieu
Vent qui fait revivre, Esprit de Dieu
Souffle de tempête, Esprit de Dieu
Ouvre nos fenêtres, Esprit de Dieu
 
Esprit de vérité
Brise du Seigneur
Esprit de liberté
Passe dans nos cœurs (bis)
 
Flamme sur le monde, Esprit de Dieu
Feu qui chasse l’ombre, Esprit de Dieu
Flamme de lumière, Esprit de Dieu
Viens dans nos ténèbres, Esprit de Dieu
 
Fleuves des eaux vives, Esprit de Dieu
Chant de l’autre rive, Esprit de Dieu
Fleuve au long voyage, Esprit de Dieu
Porte-nous au large, Esprit de Dieu

MOIS MISSIONNAIRE prière -  PDF - 779.8 ko
MOIS MISSIONNAIRE prière

Documents à télécharger