Méditation du Père Aduel - dimanche 29 mars 2020 Enregistrer au format PDF

Samedi 28 mars 2020
1 vote

Bravo !

La conjonction du contexte dans lequel nous vivons avec la page d’Évangile (Jean 11, 1-45), nous amène à la conclusion suivante : C’EST DRAMATIQUE.

Le Covid-19 bloque le village, il emporte des vies, il menace tout. C’est dramatique !

La mort a fauché Lazare, la famille, les connaissances sont désemparées. C’est dramatique !

Des hommes et des femmes se mobilisent, se mettent en première ligne pour éviter que celles et ceux qui contractent le virus ne passent à la dernière ligne, celle de la mort. Ils mesurent tous, les enjeux de leur geste.
Au risque de leur vie, ils accueillent, ils soignent, ils guérissent, ils réaniment. Bravo !
Tel est le sens des applaudissements qui descendent des balcons pour saluer l’agir de ces professionnels/les de toutes catégories.

Dans l’Évangile, Jésus a ressuscité Lazare. Bravo !

Bravo d’abord, parce qu’il n’a pas triché sur son humanité : «  il fut saisi d’émotion », il fut « repris d’émotion ». Enfin, «  il se mit à pleurer. »

Il a voulu rejoindre ses amis là où elles se trouvaient : dans la peine.

Face au scandale de la mort, nous avons assisté au scandale d’un Dieu qui pleure. Bravo
ensuite, parce qu’il a manifesté sa divinité et son pouvoir sur l’absurde dans son expression la plus redoutée, la mort.
Il a vaincu la mort !

Mettons sous clé nos catégories christologiques et théologiques les plus savantes, faisons comme le Christ, regardons de près ce qui se passe sous nos yeux, autour de nous, dans notre famille, dans les hôpitaux, pris et repris d’émotion, méditons juste sur le mot BRAVO !

Bravo à celles et ceux qui se sacrifient pour faire renaître la vie là où elle aurait été compromise.

Ce disant, nous les intégrons dans nos prières et nos offrandes quotidiennes à Dieu. Bravo !

Des gestes évangéliques sont observés chez des croyants et des non croyants pour répondre à la détresse des autres. Bravo !

La Parole de Dieu nourrit notre espérance : il n’abandonnera jamais les siens à la merci de l’absurde. « Je vais vous ouvrir vos tombeaux […] Vous saurez que je suis le Seigneur. » Bravo !

Dieu est fidèle à ses promesses : « j’ai parlé et je le ferai ».

Nous croyons et nous espérons, en vivant pleinement notre humanité, c’est-à-dire dans la fraternité, la solidarité et la compassion. BRAVO !

Quand l’homme se sait frère et sœur et vit comme tel, il se met à la hauteur de son auteur… il est lui aussi sauveur !

BRAVO !

MERCI !

Père Aduel