Lexique de l’Ascension Enregistrer au format PDF

Jeudi 9 mai 2019 — Dernier ajout samedi 27 avril 2019
0 vote

Le vocabulaire biblique est parfois compliqué et mérite que l’on prenne un peu de temps pour mieux le comprendre.

Ainsi dans le symbole des apôtres nous disons : « … le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le père tout puissant… ».

En cette fête de l’Ascension, arrêtons-nous sur cette affirmation :

« est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu »

Où est le ciel ?

Le ciel est à la fois le firmament et le « lieu » propre de Dieu, sa demeure. Pour désigner le second terme la Septante, la Bible grecque, emploie assez souvent le pluriel « cieux ».

Le Nouveau Testament accentue la valeur religieuse au point que le « Royaume des cieux » devient identique au « Royaume de Dieu ».
Il s’agit avant tout d’une construction poétique pour exprimer l’invisible : comme l’explique le Vocabulaire de théologie biblique (Cerf 1999) : « La Bible ne connaît pas deux types de cieux, l’un physique et l’autre spirituel. Mais, dans le ciel visible, elle découvre le mystère de Dieu et son œuvre ».

Pourquoi Jésus est-il monté aux cieux ?

L’Ascension, rapportée par les Évangiles de Marc et de Luc et par les Actes des Apôtres, est à la fois un événement « historique et transcendant ».

C’est Paul qui a le plus profondément traduit le double mouvement d’abaissement de Jésus et son exaltation par le Père, notamment dans l’hymne de l’Épître aux Philippiens (2, 6-11). « L’ensemble décrit une sorte de parabole, au sens mathématique du terme, écrit le Jésuite Bernard Sesboüé. La courbe descend avant de remonter. ».

Ainsi, alors que la première strophe décrit l’anéantissement du Fils, la seconde décrit sa « sur-élévation » auprès du Père et lui attribue le nom de Seigneur « nom au-dessus de tout nom ».

« Que veut dire : il est monté au cieux ? Cela veut dire qu’il était d’abord descendu jusqu’en bas sur la terre. Et celui qui était descendu est le même qui est monté au plus haut des cieux pour combler tout l’univers » écrira Saint Paul quelques années plus tard aux Éphésiens ( 4, 9-10).

Qu’est-ce que la droite de Dieu ?

Dans la Bible, comme dans tout le monde antique, la place de droite est symbole de faveur. « A ta droite, éternité de délices ! », proclame le psalmiste (Ps 15,11) qui fait de cette place le lieu où le Messie sera honoré par Dieu : « Siège à ma droite et je ferai de tes ennemis le marchepied de ton trône » (Ps 109,1).

Comme l’explique le catéchisme de l’Église catholique, « la session à la droite de Dieu signifie l’inauguration du règne du Messie ».

C’est ce que les catholiques expriment, à la fin de l’année liturgique, par la fête du Christ-Roi.

Source La Croix - 6-7 avril 2013