Les saints : les connaître et … les invoquer ! Enregistrer au format PDF

Vendredi 1er novembre 2019 — Dernier ajout lundi 4 novembre 2019
0 vote

L’Église invite les chrétiens à imiter l’exemple des saints qu’elle canonise, mais aussi à les prier.

Entretien avec le Cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation des causes des saints.

Pourquoi prier les saints ?

Les saints sont des modèles de vie chré¬tienne. Ils vivent dans l’union avec Dieu de manière exemplaire et font ainsi du bien à la société. Ils nous aident dans les difficultés de la vie et les persécutions.

Quels sont les saints dont l’intercession vous semble particulièrement adaptée à notre époque ?

Je pense par exemple au cas d’Odoardo Focherini béatifié le 15 juin dernier par le Pape François. Il était journaliste et père de sept enfants. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été déporté au camp de concentration de Hersbruck pour avoir protégé et aidé des juifs à fuir. Il est tombé malade alors qu’il était détenu et on n’a pas voulu lui prodiguer de soins sous prétexte qu’il était catholique. Il s’agit désormais du premier journaliste béatifié en Italie. On peut citer également Marguerite Rutan, une Sœur de la Charité qui a fondé un hôpital à Dax et qui a été martyrisée à la Révolution.

Et du côté des couples saints ?

Plusieurs couples ont été canonisés ces dernières décennies par l’Église, comme Louis et Zélie Martin. En ce qui concerne Charles et Zita de Habsbourg, l’enquête diocésaine sur Zita est en cours. Un miracle a été reconnu pour son époux, le bienheureux Charles de Habsbourg. Il faut noter que ces procès en canonisation ou en béatification s’intéressent aux personnes individuelle¬ment. Toutefois, souvent, dans les couples, la sainteté de l’un rejaillit sur l’autre et inverse¬ment. Il n’est donc pas anormal que les deux personnes d’un même couple deviennent saints ou bienheureux.

De nombreux martyrs ont été canonisés par Benoît XVI. Leur modèle est-il particulièrement adapté à notre temps ?

Les martyrs sont les saints tués en raison de leur foi. Dans la vie des martyrs, les chrétiens touchent un peu plus ce que le Christ a fait pour les hommes. Par leur exemple, ils se sou¬viennent que le Christ est le premier martyr.

Propos recueillis par Pierre de Calbiac