D’où vient le mot « Assomption » ? Enregistrer au format PDF

Samedi 15 août 2020 — Dernier ajout mercredi 19 août 2020
0 vote

Étymologiquement, Assomption vient du latin assumere,

« prendre avec soi, enlever ».

L’entrée de Marie corps et âme au Ciel n’est pas une nécessité découlant de sa perfection, mais un don divin à la Mère de Dieu. On n’emploie donc pas, pour la Vierge Marie, le terme « Ascension », du latin ascendo, qui veut dire que l’on monte soi-même.

Doctrine de la foi, reçue de la Tradition de l’Église et définie solennellement en 1950 par le Pape Pie XII, l’Assomption (signifiant « montée ») de la Vierge Marie (aussi appelée en latin « dormition », c’est-à-dire « sommeil éternel ») célèbre la mort, la Résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère du Seigneur. A l’image du Christ, la Nouvelle Eve préservée du péché originel est enlevée divinement par les anges, entrant ainsi en corps et âme, trois jours après sa mort, dans la gloire de son Fils au Paradis. Mystère insondable qui pénètre l’âme.

Elle est, depuis 1638, la première patronne de la France, suivie de sainte Jeanne d’Arc. La Tradition fait de l’Assomption l’une des quatre grandes fêtes catholiques en France avec Noël, l’Ascension et la Toussaint.

Dieu qui veille sur notre monde,
regarde le pays
où tu nous as donné de vivre :
accorde à tous ses habitants
de rechercher le bien commun,
qu’il y ait parmi nous plus de justice.
Que ceux qui exercent le pouvoir
dans notre pays,
le fassent avec sagesse,
toi, Père, qui porte au creux de tes mains
le cœur des hommes,
et garantis les droits des peuples ;
Et que sur la terre de France,
placée sous la protection de la Vierge Marie dans le mystère de son Assomption,
s’affermissent avec ta grâce
la sécurité et la paix,
la prospérité et la liberté religieuse,
Et dans le monde entier
plus de bonheur
et de paix.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.