Père Aduel

Notre communauté paroissiale et pastorale avait planifié de mener le 14 mars dernier, une réflexion sur la vulnérabilité humaine au cours du temps de carême.

Voir La vulnérabilité

Malheureusement, la pandémie de la Covid-19 ne nous a pas permis de concrétiser ce projet.

A défaut de nous réunir, nous vous proposons de lire à travers plusieurs numéros du bulletin paroissial, le modeste partage que nous avons préparé.

Nous choisissons de le publier sans tenir compte du contexte actuel.

La vulnérabilité n’est pas un accident, ni une malédiction. Elle est constitutive de l’humaine condition. Les mystères de l’Incarnation et de la Passion du Christ attestent la véracité de ce point de vue. Toujours est-il, à travers ce double mystère, Dieu a révélé à l’humanité qu’il ne l’abandonne pas à (...)