La célébration eucharistique

Maison de Dieu et maison du peuple de Dieu, l’église doit assumer plusieurs fonctions essentielles à la vie de la communauté chrétienne, et cela depuis les premiers siècles. Elle est, tout à la fois, lieu de rencontre des frères, lieu d’enseignement de la foi, lieu d’adoration et de prière, lieu de (...)

Après la communion, tout est fait de l’essentiel de la messe. Mais nous le savons tous : il n’y a pas de rassemblement sans conclusion et dispersion. Dans la liturgie de la messe, ces rites sont très brefs et comportent : « de brèves annonces, si elles sont nécessaires ; la salutation et la (...)

Le terme est encore familier aux plus âgés d’entre nous ; sans doute bien moins aux jeunes générations plus urbaines. Pourtant cette tradition pourrait nous ouvrir des perspectives pastorales pour notre temps. L’origine. Au Ve siècle, en un temps tragique de famines et de catastrophes naturelles, (...)

Si vous ouvrez le dictionnaire au mot « adorer » vous lirez ceci : « Rendre un culte à un dieu, un objet divinisé ; aimer passionnément ; apprécier beaucoup ». La définition est large mais lorsque l’Église utilise le terme, chacun devine que l’adoration concerne Dieu et le Christ.

Viens Seigneur Jésus ! Durant tout l’Avent, nous faisons monter vers le Ciel cette ardente prière. Viens ! Viens, nous sauver ! La joie et l’action de grâce débordent alors de nos cœurs, quand, à la messe célébrée solennellement à minuit, l’Église nous fait revivre la naissance du Seigneur. Aussitôt la (...)

Le dictionnaire définit généralement « l’ordinaire » comme ce qui est habituel, sans grande surprise. A la limite, on penserait assez vite que ce qui est ordinaire ne présente que peu d’intérêt. Pourtant, dans la liturgie, ce terme revêt des significations assez éloignées de ce que l’on pourrait penser. (...)

Avant la réforme liturgique du concile Vatican II, les lectures de la Parole de Dieu, durant la messe, étaient très limitées ; on lisait chaque année les mêmes textes. Cette distribution avait très peu évolué depuis les réformes liturgiques de saint Pie V (1504-1572), demandées par le concile de Trente (...)

Comment le dimanche pourrait-il garder un sens particulier, alors que la société actuelle respecte de moins en moins le repos dominical ? Le dimanche, jour de loisir, éventuellement de retrouvailles familiales, a-t-il encore un caractère religieux ? Le dimanche - dominicum en latin, ce qui signifie (...)

Évoquer le prêtre et le diacre, c’est faire apparaître la double figure du Christ Pasteur et Serviteur, double figure sont désignée par le Christ lui-même : « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert ». (Lc 22, 27), « Je suis le vrai berger ». (Jn 10, 11). Ces deux figures ne s’opposent pas : (...)

Depuis quelques années, de plus en plus de paroisses retrouvent la présence d’enfants et de jeunes au service de l’autel. En effet, les communautés chrétiennes perçoivent mieux le rôle de ces jeunes. Nous connaissons leur rôle, mais quels sont les enjeux du service de l’autel ? La fonction première (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | Tout afficher